Belle-île la bien Nommée

Après les péripéties que vous savez désormais avoir jalonné notre longue route, nous voilà lovés sur la Belle-île.

Une île plus grande et plus vallonnée qu’il n’y paraît, une odeur de marée et de fleur vient accompagner nos promenades. Et des centaines d’enfants viennent remplir notre sac à chanson .

La puce à l’oreille, l’association qui nous a permit de venir à Belle île, nous offre ses enfants curieux, chanteurs et attentifs! Si si, on vous jure!

Dire que belle île est belle c’est peu dire.
Dire que l’accueil des premiers celtes sur la route de Pianocean est incroyable, c’est encore trop peu dire.
Et dire que recommencer à tenir dans ses mains; des nouvelles chansons, des nouveaux soleils et de précieux nouveaux amis, pour devoir tendre une main d’au revoir, est difficile, c’est encore vraiment trop peu dire.

Être nomade ce n’est pas tous les jours évidents.
On arrête pourtant de dire au revoir, on brandit un « À toute! » flambant, mais l’on sait qu’il peut se passer du temps jusqu’à la prochaine heure des retrouvailles.

Néanmoins nous chérissons ces nouvelles graines disséminées et toutes celle engrangées, que nous arroserons d’un véritable Merci!

Publicités